Une technique puissante pour convaincre plus facilement !

Aujourd’hui, je vous propose une technique puissante, efficace et simple à appliquer pour améliorer vos relations avec les autres et convaincre plus facilement.

 

Vous êtes-vous déjà retrouvé en désaccord de point de vue dans une interaction avec une autre personne, un ami, un client, une rencontre?

Est-ce que il vous est déjà arrivé lors d’une divergence d’opinions de rentrer dans une joute verbale où chacun souhaite convaincre l’autre que son point de vue est le meilleur en enchaînant les arguments, sans prendre en considération son interlocuteur.

Cette situation nous arrive à tous.

Dans ces cas là, on observe un conflit relationnel du type :

“ – Non, j’ai raison, tu as tort !!

– Tu dis n’importe quoi, je te dis que c’est cela la vérité !! ”

Au final, le débat s’anime, chacun éprouve de la frustration et à l’issu de l’échange, personne n’a réussi à faire passer son message et à partager sa vision du monde.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a un mode de communication bien plus efficace et beaucoup plus écologique qui permet de mieux communiquer avec quelqu’un qui n’est pas d’accord avec vous.

 

C’est une technique très utilisée dans la négociation et dans tous les métiers de l’accompagnement tels que le coaching, le conseil, la psychologie…

On appelle ce mode de communication : l’écoute active ou l’art de la reformulation.

L’écoute active, c’est une technique de communication qui part du principe qu’une personne ne défend pas une idée ou un point de vue mais le sentiment ou la croyance qu’elle a par rapport à cette idée ou ce point de vue.

En clair, la personne en désaccord avec vous veut simplement se convaincre et vous convaincre qu’elle a raison.

COMMENT PRATIQUER L’ECOUTE ACTIVE EN 3 ÉTAPES ?

ETAPE 1 : L’ECOUTE SILENCIEUSE

Quand votre interlocuteur parle, taisez-vous, écoutez simplement ce qu’il dit sans l’interrompre en montrant que vous suivez. Le message que vous faîtes passer, c’est que vous vous intéressez réellement à son point de vue.

A contrario, faîtes un signe à votre interlocuteur si vous perdez le fil de la conversation.

ETAPE 2 : LA RELANCE

Vous reprenez ensuite la fin de la phrase de votre interlocuteur en terminant par une pause, pour l’inciter à vous donner plus de détails et plus d’informations. Plus vous répéterez avec précision les mots qu’il a utilisé, plus votre interlocuteur se sentira compris et sera à même d’enrichir son discours.

Vous pouvez également mettre le ton sur un mot en particulier ou l’inciter à vous en dire plus en lui faisant préciser ce qu’il veut dire par telle ou telle expression.

ETAPE 3 : LE RÉSUMÉ ET LA REFORMULATION

Enfin, vous stoppez l’échange et vous validez ce que vous a confié votre interlocuteur en résumant son point de vue de manière à vérifier que vous avez bien compris son message.

Pour cela, utilisez une formule du style: « si j’ai bien compris, ce que tu me dis, c’est que… » ou « donc ce que tu ressens / ce que tu penses, c’est que … » et vous terminer en reformulant ses paroles.

A ce stade, il a deux possibilités :

  • Vous n’avez pas parfaitement compris et le cas échéant, votre interlocuteur reprécisera encore ce qu’il veut vous dire
  • Vous avez correctement reformuler le discours de l’autre et il vous répondra par un OUI pour valider que c’est bien cela qu’il voulait dire

 

Vous pouvez de cette manière, obtenir un OUI psychologique ou de considération grâce à la reformulation, en amenant votre interlocuteur à définir lui-même ce qu’il recherche, dans le cas d’une visite commerciale par exemple.

 

La personne se sent considérée, écoutée et comprise, elle a défendu ce qu’elle ressentait sur le sujet et sera plus à même de vous laisser à votre tour exprimer votre point de vue.

Ce sera donc beaucoup plus facile de la convaincre car vous aurez accentué la confiance et le respect dans votre interaction.

En conclusion, l’écoute active améliore de manière considérable vos interactions même si vous n’êtes pas d’accord avec votre interlocuteur.

Elle permet de créer du lien avec la personne qui converse avec vous car celle-ci se sentira écoutée. L’écoute active est la marque d’un comportement centré sur l’autre qui permet de lui laisser un temps de réflexion pendant la discussion.

PRINCIPE FONDAMENTAL A RETENIR

Ne présenter son point de vue qu’après avoir reformulé avec succès celui de son interlocuteur.

Il ne vous reste plus qu’à expérimenter cette technique avec votre entourage pour que cela devienne une habitude qui vous permettra d’améliorer la qualité de vos échanges !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.